Un intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement (IOBSP, souvent abrégé en IOB) est un professionnel qui met en rapport deux parties intéressées à la conclusion d'une opération bancaire. La profession est définie, en France, par le Code monétaire et financier.

Le statut est posé par l'article L 519-1 du Code Monétaire et Financier (modifié par Loi n°2010-1249 du 22 octobre 2010, dans son article 36) :

"L'intermédiation en opérations de banque et en services de paiement est l'activité qui consiste à présenter, proposer ou aider à la conclusion des opérations de banque ou des services de paiement ou à effectuer tous travaux et conseils préparatoires à leur réalisation."

Est intermédiaire en opérations de banque et en services de paiement toute personne qui exerce, à titre habituel, contre une rémunération ou toute autre forme d'avantage économique, l'intermédiation en opérations de banque et en services de paiement, sans se porter ducroire"

Au terme de l'article R 519-1 du même Code Monétaire et Financier :

"Pour l'application de l'article L. 519-1, est considéré comme présentation, proposition ou aide à la conclusion d'une opération de banque ou à la fourniture d'un service de paiement le fait pour toute personne de solliciter ou de recueillir l'accord du client sur l'opération de banque ou le service de paiement ou d'exposer oralement ou par écrit à un client potentiel les modalités d'une opération de banque ou d'un service de paiement, en vue de sa réalisation ou de sa fourniture."

Enfin, l'article R 519-4 du Code Monétaire et Financier (Décret n°2012-101 du 26 janvier 2012 : article 1) créée quatre catégories d'IOBSP :

Catégorie 1 : courtiers (mandat du Client) ;
Catégorie 2 : mandataires d'un seul établissement bancaire (exclusifs) ;
Catégorie 3 : mandataires non exclusifs d'établissements bancaires ;
Catégorie 4 : salariés ou mandataires des catégories précédentes.